Article

Rituels des quatre coins de la Terre…

Catégorie(s) : À découvrir, À la une, Art de vivre, Bien-être, Happi.Body, Rituels, Santé

Un hammam au Moyen-Orient, un masque à l’eau de riz au Japon ou des pochons de sable en Polynésie française : il y a tant de rituels de beauté différents. Mais partout, la démarche est la même : se couper un instant du monde, se soigner, se choyer.

Bain de princesse
Au XVIIe siècle, juste avant leur mariage, on offrait aux princesses de l’île de Java un soin mandi-lulur, lulur signifiant “protéger la peau”. Ce long soin consistait en des bains floraux, des massages et des enveloppements du corps. Durant ce rituel, la future mariée était entourée de femmes qui lui racontaient des histoires et lui transmettaient leur sagesse. Sur l’île de Bali, certains spas offrent encore une version moderne du lulur. La partie la plus importante du rituel, après le massage, consiste en un enveloppement dans un mélange de bois de santal, de poudre de riz, d’huile de jasmin et surtout de curcuma, qui donne une couleur jaune orangé à la peau. Tenter ce soin à la maison peut être trop compliqué (il faut utiliser de vieux draps, car le curcuma déteint très facilement), mais la dernière partie du rituel est facile à mettre en œuvre : il s’agit du bain de fleurs. À Bali, on utilise des fleurs fraîches de frangipanier, mais de simples pétales de rose séchés ou quelques gouttes d’huile de rose suffiront à faire de votre bain un véritable soin de princesse.

Rituel au hammam
Les rituels de beauté sont des moments intimes, que l’on vit seule ou en compagnie de quelques amies chères. Dans les hammams, les femmes se retrouvent pour prendre soin d’elles : s’adoucir la peau avec du savon à l’huile d’olive, s’exfolier, s’appliquer des masques de rhassoul, cette argile douce des montagnes de l’Atlas. Et enfin, lorsqu’elles se sentent propres et fraîches, elles éliminent les poils indésirables du visage. En arabe, on appelle l’épilation au fil khite, et on dit que la reine égyptienne Cléopâtre la pratiquait déjà. Plus rapide et plus élégant qu’à la pince à épiler, ce type d’épilation fonctionne très bien pour le duvet fin des joues et bien sûr pour les sourcils et la lèvre supérieure. La culture du hammam remonte aux thermes romains et grecs de l’Antiquité. Il s’agissait avant tout d’un rite religieux, mais qui s’est vite doublé d’une dimension sociale : au hammam, on discute, on échange des idées, on passe du temps ensemble, tout simplement.

Nouvelle journée
L’ayurvéda est la médecine traditionnelle de l’Inde, basée sur un équilibre entre corps, esprit et âme. Ces trois éléments étant liés, il est indispensable de bien prendre soin de son corps pour être heureux et en bonne santé. Il faut prendre le temps pour effectuer son rituel ayurvédique matinal, car il y a de nombreuses étapes à suivre : se masser doucement les oreilles et les paupières. Se nettoyer le nez. Se doucher. S’enduire d’huile. Le gargarisme à l’huile est peut-être la partie la plus importante de tout le rituel : versez dans votre bouche une cuillère à soupe d’huile d’olive, de sésame ou de coco, puis rincez-vous la bouche avec, pendant trois à cinq minutes. Passez soigneusement l’huile sur vos gencives et entre vos dents, ce qui éliminera les bactéries et le dépôt sur votre langue. Cette habitude protégera vos dents et vos gencives, mais stimulera aussi votre système immunitaire et votre énergie. Voilà une façon parfaite de commencer une nouvelle journée.

Baume pour l’âme
L’huile d’argan au Maroc, l’huile d’olive dans la Grèce antique, l’huile de coco au Sri Lanka… À travers le monde entier, s’enduire d’huile est l’un des rituels de beauté les plus simples et les plus anciens qui soient : verser une goutte d’huile sur la peau, l’étaler, puis voir la façon dont l’épiderme s’en gorge et s’assouplit. Car lorsque la peau est nourrie et souple, elle est plus à même de nous protéger du monde extérieur, au sens propre comme au sens figuré. Mais la peau est aussi notre lien avec ce monde ; grâce à elle, nous ressentons le froid, la chaleur, la douleur, mais aussi le toucher, un toucher essentiel à notre bien-être. S’enduire la peau d’huile transmet un message au corps : il est temps de baisser la garde, d’accueillir le monde et de se laisser accueillir par lui. C’est une ode au corps, une preuve d’existence, un baume pour l’âme.

Riz zen
Au Japon, le riz n’est pas seulement un aliment de base. C’est aussi un symbole de bonheur, de prospérité, de fertilité et de renouveau – dans la cuisine comme dans la salle de bains, car l’eau de riz constitue une parfaite lotion tonique. Comment la préparer ? C’est très simple : verser un peu de riz (bio de préférence) dans un petit bol, rincez à l’eau chaude et égouttez. Ajoutez de l’eau froide, jusqu’à ce que le riz soit couvert d’environ un demi-centimètre d’eau. Laissez reposer un moment, puis remuez à l’aide d’une cuillère en bois, jusqu’à ce que le mélange soit blanchâtre et trouble. Utilisez-le comme une lotion ordinaire : passez un coton imbibé d’eau de riz sur le visage et rincez à l’eau tiède. Vous avez plus de temps ? Imbibez un gant de toilette d’eau de riz, puis couvrez-en votre visage pendant environ dix minutes. Versez le liquide restant dans un flacon propre, que vous pourrez garder quelques jours au réfrigérateur. Le riz basmati parfumé, mais aussi le riz noir ou le riz ordinaire sont parfaitement indiqués pour préparer cette lotion. Qui vous révélera un visage neuf dans le miroir, c’est promis !

Chaleur et réconfort
On le sent lorsque l’on se promène sur la plage après une journée ensoleillée : le sable conserve la chaleur. Voilà le principe du massage traditionnel au sable pratiqué lors des rituels de beauté en Polynésie française. Des pochons de sable sont réchauffés dans une huile parfumée puis utilisés pour tamponner délicatement la peau. La chaleur aide l’huile à pénétrer dans la peau et les muscles à se détendre.
Vous n’avez pas de “tampons de sable” sous la main ? Après avoir pris un bain chaud, enduisez-vous d’une huile végétale de qualité, additionnée de quelques gouttes d’huile aromatique, puis réchauffez une bouillotte ou un coussin de noyaux de cerise et blottissez-vous sous une couverture en compagnie d’une tasse de thé, d’un bon livre, de votre enfant ou du chat, bref, d’une source de chaleur et d’amour ! Le principe le plus important de tout rituel : revenir à l’essentiel.

Doux et frais
Goyave, ananas, papaye, mangue… À Hawaï, on ne se contente pas de les manger : on s’en sert aussi pour confectionner des masques pour le visage. En effet, les acides de fruits et les vitamines qu’on y trouve donnent de l’éclat à la peau. De plus, préparer ce masque est à la portée de tous : réduisez quelques cuillerées à soupe de fruits mûrs en purée (ajoutez éventuellement un peu de yaourt ou de miel pour nourrir une peau sèche en profondeur), étalez sur le visage, laissez poser puis rincez. Les propriétés de chaque fruit sont souvent associées à un type de peau, mais en réalité il vaut mieux en tester plusieurs pour déterminer vos besoins. Sans oublier que l’éclat de la peau ne vient pas juste des fruits, mais aussi du masque lui-même. Car, admettons-le, il est fou d’avoir besoin d’une telle excuse pour enfin consentir à se reposer quinze minutes, et ainsi permettre aux muscles du visage de se détendre !

Photo Sunny NG/Unsplash