Article

En compagnie des anges…

Catégorie(s) : À découvrir, À la une, Développement personnel, Rencontres, Sagesse & spiritualité

Sentir une main sur son dos alors que l’on est seul. Avoir tout à coup une idée lumineuse lorsqu’on se sent complètement perdu. Comment l’expliquer ? Quelle est cette force invisible ? Un ange, peut-être ?

Les anges intéressent de plus en plus, comme en témoignent les nombreux livres, ateliers et jeux de tarot sur le sujet. Rien d’étonnant à cela pour Doreen Virtue, auteure de best-sellers sur le sujet et l’une des chefs de file de cette mouvance. Elle est convaincue que le nombre de rencontres avec les anges augmente. Et, selon elle, c’est grâce au progrès de la conscience collective. De plus en plus de personnes, sceptiques il y a quelques années encore, s’y intéressent maintenant et viennent la consulter. Doreen Virtue poste toutes les semaines des vidéos très populaires sur YouTube dans lesquels elle nous engage à faire entièrement confiance aux anges sans attendre le dernier moment pour faire appel à eux. « Il est important de rester toujours attentif à son bien-être et de ne pas hésiter à demander aide ou consolation à une créature divine. »

À l’aide du tarot des anges, elle montre comment ils peuvent nous aider dans nos relations humaines, notre carrière, nos finances, notre logement et tout ce qui nous pose problème. « Laissez-vous aller », dit-elle. « Let Go, let God. » Une autre figure emblématique de la mouvance est l’Irlandaise Lorna Byrne, qui fait part depuis des années déjà de son expérience avec les créatures célestes. Les deux femmes ne se ressemblent en rien : alors que Doreen Virtue est une Américaine sûre d’elle aux vêtements et au brushing impeccables, Lorna Byrne est menue, fragile, modeste et s’exprime d’une voix douce. Mais dès que l’on aborde le sujet des anges, elle se transforme en oratrice passionnée. Elle est émouvante et touchante lorsqu’elle parle des lourdes épreuves de sa vie et de sa confiance indéfectible dans les anges avec qui elle est en contact depuis sa plus tendre enfance. Dans son livre, L’Amour des anges, elle écrit : « Je vois des anges depuis toujours. D’aussi loin que je me souvienne, ils étaient là. Ils sont présents depuis ma naissance, même si j’ignorais à ce moment-là qu’il s’agissait d’anges. Je les vois aussi nettement que ma fille lorsqu’elle est assise en face de moi à table. » Lorna nous confie les messages des anges. En ce moment, ils veulent surtout nous révéler l’importance de l’amour. « L’amour est comme le soleil, l’amour est une force vitale, l’amour est plus fort que tout. Et pourtant, les anges me montrent constamment que les êtres humains ne s’aiment pas assez eux-mêmes et qu’il y a par conséquent peu d’amour dans leur vie, alors qu’il pourrait y en avoir tellement plus. »

La troisième femme dont les livres sur les anges sont en train de gagner une reconnaissance mondiale est la princesse Märtha Louise de Norvège. Elle pense, elle aussi, que notre époque est réceptive aux contacts mystiques : « Nous sommes de plus en plus nombreux à être sensibles à notre spiritualité et à la force universelle d’amour, Dieu, l’Absolu, la Force Créatrice, ou tout autre nom donné à la puissance qui est en chaque chose et qui englobe tout. » Märtha Louise souligne qu’il est inutile de connaître tous les rouages du monde des anges. N’utiliser que la raison pour approcher les anges n’aboutit souvent qu’à une impasse. Elle nous conseille d’ouvrir notre cœur pour entrer en contact avec notre propre vérité. Tout comme Doreen Virtue et Lorna Byrne, elle ne fait qu’écrire « en nom et place des anges » et se considère « simplement » comme un médium. De nombreuses pages des livres de Märtha Louise sont donc, comme chez Doreen Virtue et Lorna Byrne, la retranscription littérale des paroles des archanges, par exemple Michel et Gabriel. Même si elles l’expriment chacune à leur manière, ces trois femmes transmettent un même message : ouvrez vos yeux, vos oreilles, vos sens, votre cœur et voyez tout ce que les anges peuvent vous apporter.

De l’aide en abondance
Nous aurions tous un ange gardien, avant même notre naissance. Un ange qui nous accompagne partout, où que nous allions. Mais, affirment les spécialistes des anges, comme leur aide dépend de notre bon vouloir, ils sont parfois réduits au rôle de témoins impuissants, ce qui doit leur donner envie de s’arracher leurs beaux cheveux d’ange. Tant que nous ne leur posons pas de questions claires, sous quelque forme que ce soit, ils ne peuvent rien pour nous. Comme les anges opèrent très subtilement, ces questions peuvent aussi être posées indirectement. Ils ressentiront très probablement notre besoin pressant d’une aide de “l’au-delà”, même si ce besoin ne s’exprime qu’inconsciemment.
« Mais plus les questions sont précises et claires, mieux les anges pourront réaliser vos vœux. », précise Margaretha, guérisseuse et naturopathe. Margaretha travaille quotidiennement en collaboration avec les anges dans son cabinet médical. Elle en parle aussi naturellement que de la pluie et du beau temps ! Leur existence ne fait aucun doute pour elle. Margaretha souligne que demander de l’aide aux anges n’est ni compliqué ni impossible. Il faut les voir comme des amis à qui l’on ne craint pas de demander de l’aide. Et comme dans une amitié, le lien avec les anges peut s’affirmer et se fortifier. Margaretha : « C’est si beau de voir qu’il y a tant d’amour et de consolation à notre disposition. On dit parfois en blaguant : “Tu dois avoir un ange gardien”, mais c’est tout simplement la vérité. » Margaretha aime travailler en “collaboration” avec un certain nombre d’archanges dans son cabinet médical. L’archange Michel, le protecteur suprême, est certainement le plus connu. « On peut lui demander aide et protection quand on est en danger, quand on ne se sent pas en sécurité ou quand on est extrêmement stressé. Les anges ne connaissent ni lieu ni temps, l’archange Michel peut donc être invoqué par tout le monde à la fois. Et ne craignez pas de léser les autres en demandant trop. Nous réfléchissons souvent en termes de pénurie, mais elle n’existe pas dans le monde plein d’énergie des anges, qui se caractérise au contraire par l’abondance. » L’archange Raphaël est invoqué en cas de maladie, il peut aussi aider à rendre la vie plus harmonieuse. Pour Margaretha, l’archange Ariel aide à trouver le sens de la vie, le but de l’âme. « Les anges aiment qu’on les remercie de leur soutien, ajoute Margaretha, c’est d’ailleurs ce que l’on fait avec des amis. »

Parfum de roses
On pourrait penser que la meilleure manière d’entrer en contact avec un ange est de le voir apparaître, si possible sous sa forme stéréotypée : blanc, lumineux, ailé. Mais ceux qui les fréquentent disent que ces apparitions n’ont aucune espèce d’importance. Ils décrivent souvent les anges comme une puissance divine ou une énergie pure, quelque chose d’impossible à toucher, d’impossible à voir avec les yeux. La princesse Märtha Louise dit par exemple que lors de sa première rencontre avec son ange gardien, elle a senti un parfum de rose et une présence si intensément aimante qu’il était impossible de l’ignorer. Elle souligne qu’il s’agit de sa vérité sur les anges et non de “La Vérité”. Chacun prendra conscience de la présence d’un ange selon sa propre sensibilité. Ceux qui ont une bonne oreille recevront peut-être la réponse d’un ange sous forme de paroles ou de musique. Les personnes sensibles sentiront une présence rassurante. Ceux dont l’odorat est développé respireront dans une situation difficile l’odeur des délicieux petits gâteaux de leur grand-mère, ce qui les plongera dans une atmosphère protégée. Les signaux décrits par les habitués de ce type de communication sont souvent très subtils. Une plume blanche venue de nulle part qui virevolte pour se déposer sur vos genoux. Ou bien une phrase qui vous vient soudain à l’esprit et qui est la solution à votre problème. Percevoir une petite pression dans le dos alors qu’il n’y a personne derrière vous. Ou sentir une présence dans la voiture alors que vous roulez seul.

Avoir confiance
Voici le conseil des experts pour ceux qui veulent (apprendre à) entrer en contact avec les anges : ne vous attendez pas à des expériences spectaculaires, mais restez à l’écoute. Tous les experts sont d’accord pour dire que la confiance est le maître mot. Laissez-vous aller, ne craignez rien et aiguisez vos sens. Doreen Virtue nomme cela “augmenter sa fréquence de réception”, comme pour capter une station de radio. C’est pourquoi, selon Märtha Louise, les anges nous viennent toujours en aide dans une situation d’urgence : « Tous nos sens sont exacerbés dans de tels moments, comme une sorte d’alarme, ce qui augmente notre conscience. » Il est apparemment normal de douter après coup de quelque chose que l’on voit, entend ou ressent pour la première fois – même si, sur le moment, on est sûr de vivre une expérience hors du commun : ai-je vraiment senti la présence d’un ange, ou me le suis-je juste imaginé ? Si vous vous montrez réceptif, vous reconnaîtrez de mieux en mieux les indices d’une présence céleste et gagnerez en confiance. Prenez votre temps – puisqu’il ne compte pas pour les anges.

Pour aller plus loin :
* Communiquer et guérir avec les anges, Doreen Virtue, Éditions J’ai Lu
* L’Amour des anges, Lorna Byrne, Éditions Exergue

Photo Julian Hanslmaier/Unsplash