Article

Partage, transmission et solidarité

Catégorie(s) : Le Coeur

Nous connaissions déjà le "café en attente", cette tradition napolitaine du début du XXe siècle qui consiste à pouvoir commander deux cafés au bar. L'un pour soi et l'autre pour une personne en difficulté. Le cafetier suspend alors au dessus du bar un petit papier montrant qu'un café est déjà payé et à offrir à un client qui en a besoin. À cette belle chaîne de solidarité vient s'ajouter la réservation responsable.

André Terrail (La Tour d’Argent), Sébastien Bras (Maison Bras), Vincent Leroux (Bocuse) et Olivier Roellinger… ces quatre grands noms de la gastronomie ont déjà opté pour la réservation responsable. Le principe ? Les restaurateurs installent sur leur site internet un module permettant aux clients de réserver (sans passer par un intermédiaire). Lorsque la réservation est faite, le chef accepte de reverser un euro par couvert à une association caritative. « Le consommateur peut désormais poser un acte numérique doublement responsable : d’une part contribuer à un geste de solidarité et d’autre part limiter les intermédiaires entre lui et le restaurateur. » explique Antoine Girard le fondateur de la start-up www.Guestonline.io

Une belle initiative qui prolonge le partage convivial d’un repas en une action de solidarité pour les autres. Une jolie manière de remettre l’humain au cœur de nos échanges.