Article

Le burn-out… Comment le prévenir ?

Catégorie(s) : À découvrir, À la une, Bien-être, Développement personnel, Psychologie, Santé

Il règne encore beaucoup d’incertitudes autour du burn-out. Que signifie exactement ce mot, quand le stress est-il excessif, et en quoi diffère-t-il de la dépression ? Dans le dossier de Happinez 65, des experts nous expliquent comment détecter les symptômes pour mieux prévenir le burn-out.
Extrait…

Certaines n’arrivent plus à faire un pas de plus, d’autres n’arrivent plus à lire une seule lettre. Les personnes souffrant de burn-out se sentent épuisées, vidées, physiquement et mentalement. En général, elles présentent depuis plusieurs mois les symptômes d’un burn-out, mais elles arrivent encore à “faire avec”. Jusqu’à ce qu’elles s’écroulent.
En cas de surmenage, il est possible de récupérer en faisant une pause ou en s’offrant quelques jours de vacances, mais le burn-out désigne un stade d’épuisement bien plus avancé. C’est le superlatif de surmené. Par ailleurs, un burn-out, ou syndrome d’épuisement professionnel, n’est pas toujours lié au travail. Il touche également les aidants informels, les bénévoles, les parents d’enfants aux besoins particuliers, etc. Cependant, un peu de stress n’est pas une mauvaise chose en soi. Au contraire, cela peut même nous encourager à être plus performantes, à nous surpasser, mais c’est lorsqu’il dure qu’il devient délétère. Surtout si vous n’arrivez jamais à prendre une pause. Il n’est toutefois pas facile de savoir que ce stress devient excessif. Des douleurs physiques récurrentes peuvent nous mettre la puce à l’oreille : migraines, douleurs intestinales ou à l’épaule. Un sentiment d’instabilité, des larmes qui coulent pour un oui ou pour un non. De la difficulté à se concentrer, oublier certaines choses, ne suivre que la moitié d’une conversation, ne plus rien assimiler.

Effet d’accumulation
Un burn-out est le résultat d’un stress qui dure. Il peut être causé par des facteurs externes – le supérieur hiérarchique, l’environnement de travail, des tâches ardues, des missions de free-lance, les enfants… – mais aussi internes, tels que l’insécurité, le perfectionnisme ou un trop grand sens des responsabilités. Vous pouvez également ressentir du stress lorsque des situations actuelles vous rappellent des événements traumatisants du passé. Pensez par exemple au fait de reprendre le volant après avoir eu un accident. Cela réveille, consciemment ou non, le traumatisme de l’accident.
L’insomnie peut également résulter de troubles liés au stress, mais elle peut aussi en être la cause. Si vous dormez mal, vous récupérerez moins bien, et vous serez plus facilement déséquilibrée au cours de la journée. Vous vous exposez ainsi davantage au risque de burn-out.
Ce dernier est généralement causé par une combinaison de facteurs, l’effet dit d’accumulation. Au début, vous arriviez encore à peu près à tout gérer, mais soudain vous vous êtes retrouvée contrainte à télétravailler et à devoir faire l’école à la maison. Ou à gérer un divorce tout en continuant à vous occuper de votre mère malade qui habite à une heure de chez vous. D’ailleurs, ces rebondissements de la vie ne conduiront pas forcément tout le monde jusqu’au burn-out. Tout dépend également de votre propre forme et de la façon dont vous réagissez aux situations. De votre nature plutôt affirmée ou introvertie. De votre impression d’avoir ou non une influence sur la situation. En règle générale, plus les gens pensent avoir leur mot à dire, moins ils ressentent de stress.
Il règne encore une grande confusion autour du burn-out. De nombreux symptômes (manque de sommeil, fatigue, irritabilité) ressemblent à ceux de la dépression ou du trouble anxieux. Il arrive que l’on confonde un stress excessif ou un certain degré de surmenage avec un burn-out. Les gens font souvent eux-mêmes le diagnostic. Ce n’est pas forcément un problème en soi, mais cela peut faire obstacle à un traitement approprié. Le conseil : en cas de troubles continus liés au stress, et a fortiori si cela vous a coûté votre travail, consultez votre médecin. Celui-ci pourra vous aider à trouver la bonne approche pour en sortir. Nous avons réuni dans ce dossier un certain nombre de pistes.

[…]

Retrouvez l’intégralité du dossier Le Burn-out : comment le prévenir ? dans Happinez 65, disponible à partir du 19 avril chez votre marchand de journaux.

Photo MangoStar_Studio