Article

6 postures de do-in yoga pour favoriser énergie, joie de vivre, santé et détente

Catégorie(s) : À découvrir, À la une, Art de vivre, Bien-être, Happi.Body, Santé

Qu’est-ce que le do-in ?
Il s’agit de fléchir, étirer et bouger vos membres pour laisser circuler votre énergie vitale dans les canaux énergétiques. Le do-in utilise de nombreuses postures similaires à celles du yoga qui contribuent à lever ou à atténuer les éventuels engorgements des lignes d’énergie, appelées méridiens. Inutile d’être très souple pour faire du do-in, il s’agit avant tout, pendant l’exercice, de sentir un étirement le long de la ligne d’un méridien. Il est important que vous fassiez preuve de bienveillance envers vous-même et que vous appreniez à comprendre la sagesse de votre corps.

Posture 1 – Poumons
Renforce la résistance et donne de l’énergie
Mettez-vous debout, les jambes légèrement écartées, les orteils un peu vers l’extérieur. Accrochez vos pouces derrière vous.
Inspirez et regardez vers le haut, rapprochez vos omoplates, ce qui ouvre la cage thoracique. Expirez et penchez-vous vers l’avant à partir des hanches. Étirez les bras vers le haut en rapprochant les omoplates et en les tirant vers le bas. Si vous n’arrivez pas à éloigner les bras du dos parce que vos épaules sont trop raides, ce n’est pas grave ; faites l’exercice dans la mesure de vos possibilités. Remontez après cinq à dix respirations. Accrochez à nouveau les pouces en inversant leur position et reprenez l’exercice.
L’idéal est de pratiquer le matin, avant le petit déjeuner, et dans tous les cas avec l’estomac vide. Mais effectuer les exercices le soir peut permettre d’évacuer les tensions accumulées durant la journée, qui bloquent la circulation de l’énergie.
* Si vous souffrez d’hypertension, faites l’exercice sans vous pencher en avant.

Posture 2 – Estomac et rate
Stimule la digestion et favorise l’ancrage
Debout, placez votre poids sur une jambe et levez l’autre pied vers la fesse. Saisissez-le avec la main. Gardez les genoux serrés. Poussez la hanche vers l’avant et le coccyx vers le bas pour soulager le bas du dos. Étirez le haut du corps vers le haut. Pour rester en équilibre, il est bon de fixer un point précis, mais vous pouvez également chercher un léger appui ou vous appuyer contre un mur imaginaire avec votre main libre. Changez de jambe après cinq respirations calmes.
* Il est tout à fait possible de prendre les postures indépendamment l’une de l’autre, mais leur action est renforcée lorsqu’on effectue la série entière. C’est un coup de fouet énergétique pour tout l’organisme !

Posture 3 – Cœur et intestin grêle
Aide à apaiser les émotions et à ressentir le calme intérieur
Asseyez-vous et pliez la jambe droite par-dessus la gauche, de sorte que les genoux soient l’un au-dessus de l’autre. Les pieds sont posés sur le sol. Si cette position vous fait mal aux genoux, vous pouvez tendre la jambe gauche. Levez maintenant le bras droit, pliez-le et posez la main entre les omoplates. Montez la main gauche derrière vous, le bras plié et essayez d’accrocher les doigts des deux mains. Si vous n’y arrivez pas, tenez un foulard entre vos deux mains. Relâchez après cinq à dix respirations calmes et reprenez l’exercice de l’autre côté.
* En suivant l’ordre proposé ici pour les postures, vous suivez l’“horloge des méridiens”, ce qui leur permet de se transmettre leur énergie de manière optimale.

Posture 4 – Vessie
Renforce la colonne vertébrale
Asseyez-vous en tailleur. Laissez tomber la tête vers l’avant ; si vous sentez que cela tire trop dans la nuque, n’insistez pas. Placez ensuite les mains sur l’arrière de la tête et laissez tomber les coudes. Retirez les mains après cinq à dix respirations et reprenez une position assise droite.
* Après les exercices, il est conseillé de boire de l’eau ou du thé tiède pour éliminer les toxines ainsi libérées.

Posture 5 – Triple réchauffeur
Renforce le système immunitaire et donne une sensation de force
Debout, les pieds joints, tendez le bras droit devant la poitrine, la paume de la main vers l’arrière. Pliez votre bras gauche autour de l’avant-bras droit (le plus près possible du coude) et tirez le bras droit vers vous avec le bras gauche. Regardez en face de vous. Vous étirez ainsi le “triple réchauffeur” (un thermostat corporel qui protège l’organisme tant sur le plan physique qu’émotionnel) dans l’épaule et le bras droits et sur le côté gauche du cou. Changez de côté après cinq respirations calmes et répétez deux fois l’exercice.

Posture 6 – Vésicule biliaire
Stimule l’intuition et aide à dissiper le doute et l’incertitude
Asseyez-vous en tailleur. Placez la main gauche sur le sol, près de vous. Sur une inspiration, soulevez le bras droit au-dessus de l’oreille et penchez-vous vers la gauche. Gardez le bassin au sol, tout en étirant la main droite le plus loin possible. Respirez dans les côtes droites, comme si vous vouliez étirer les muscles intercostaux. Laissez l’épaule gauche détendue, vers le bas. Gardez la posture pendant cinq respirations calmes, puis changez de côté. Dans cette position, vous sentez le méridien de la vésicule biliaire s’étirer le long de la cage thoracique.